Formation sur la Conception et l’utilisation des Paniers Thermos dans les communes de Ngaye-Méckhé et de Saint-Louis du Sénégal.

Financé par le Dakar Américan Applied ResaerchTraining(DAART) en partenariat avec le WARC et l’Ambassade des Etats- Unis au Sénégal, une formation en Technique de confection et d’utilisation des Paniers Thermos a été effectuée dans les communes de Saint-Louis et de Ngaye Méckhé du 16 au 19 novembre 2012, fait dans le cadre du Projet Marketing Social des Paniers Thermos au Sénégal

    L’ARADES a formé 11jeunes hommes et 45 femmes sélectionnées, issues d’associations différentes aux techniques de conception et d’utilisation de ce  produit pendant 6 jours. Au sortir de cette formation, chacune des bénéficiaires a reçu une attestation et un panier thermos leur permettant de mettre en pratique les connaissances acquises (cuisson, conservation d’aliments…).

    Après cette première phase, il y a eu la phase d’expérimentation, qui a duré deux mois,  et au cours de laquelle les femmes ont continué d’utiliser le panier thermos pour la cuisson et la conservation de leurs aliments.

 

Lire

La cuisson intégrée des paniers Thermos au Sénégal

Dans le cadre du projet Marketing Social des Paniers Thermos au Sénégal, un programme de suivi-évaluation  interne des paniers thermos est effectuée au cours du mois de janvier  2013 à Saint-Louis, et février 2013 à Ngaye -Méckhé. En effet, durant huit jours, des ménages ont effectué des  activités culinaires. A cette occasion,

chaque bénéficiaire a cuisiné plus de 10  plats sous la supervision d’une femme membre

d’une  association autre que la sienne, et qui assure le rôle de superviseur. Ainsi plus de 50 plats ont été cuisinés par les dix ménages ayant pris part à cette programme. Au sortir de cette phase d’expérimentation à Saint-Louis et à Ngaye-Méckhé, que nous jugeons dans l’ensemble réussi, les femmes ont reconnu à l’unanimité les multiples avantages du panier. Elles ont retenu entre-autre avantage, le coté hygiénique et l’efficacité de son emploi.  Aussi ont-elles  tenu à   rappeler l’économie de temps et la réduction financière des dépenses quotidiennes.

En définitive, nous pouvons retenir que cette phase d’expérimentation s’est bien déroulée, d’autant-plus qu’elle a contribué à intégrer d’une part le panier dans les habitudes des ménages, et de l’autre, à promouvoir la vulgarisation de celui-ci. Actuellement, plus de 50 femmes sénégalaises utilisent le panier thermos dans leur foyer comme alternative au charbon ou au Gaz.

 

Lire

Venue du Comité D’évaluation du DAART à Saint-Louis et à Ngaye-Méckhé dans le cadre du Projet Marketing Social des Paniers Thermos au Sénégal

le Comité d’Evaluation du DARRT, respectivement M. Ousamne Sène (Directeur du WARC), Mme Mariane Yade (Coordonnatice du projet DAART) , Mme Aissatou Padane et M. Mouhamet Diop du comité de pilotage DAART, a effectué des visites dans les deux localités citées ci_après entre le 02 et le 03Mars 2013.

  Au Programme de ces deux jours, des démonstrations culinaires ont été organisées, accompagnées de film documentaire fait sur le Panier Thermos.

    Nous avons enregistré  plus de150  participants en ces deux jours ,pour permettre la visibilité et la vulgarisation du Panier Thermos ; et particulièrement la participation de nos collaborateurs:  Colonel Ibrahima Diop , Responsable de la Reserve de Biosphère Transfrontière du Delta du Fleuve Sénégal, M. Amadou Makhtar Seye , Président des Métiers de Thiès, Elhadj  Asse Diagne, Maire de Ngaye Méckhé ;M. Sidy Diakhaté Représentant du Maire de Saint-Louis, Madame Mare Badiane, Directrice du CEDAF de Méckhé et Représentante du Ministère de la Femme.

 

Au total, 12 mets ont été cuisinés grâce au Panier Thermos :

Riz au poisson ou Thiébou djeune ( plat national), Lakhou sankhal( Bouilli de mil),

 Gueumbe (plat traditionnel sérère), Soupe Kandjé ( plat traditionnel Diola),  Gratin ,

Couscous marocain ;  Riz blanc, Gâteaux, Lait Caillié etc.

Lire

Un produit Made in Sénégal, écolo et qui génère de l’emploi

 Le produit est entièrement réalisé à partir de matériaux locaux, très peu transformés ou valorisés : paniers de rônier classiques, simple coton et Kaapok, un isolant naturel mais encore inexploité au Sénégal, ce qui ouvre un marché potentiel énorme.

Mais l’impact est avant tout pour les femmes : le panier thermos permet à ces femmes africaines de réaliser de grandes économies de temps et d’énergie.

Le plat est tout d’abord cuit de manière traditionnelle pendant un tiers du temps habituel avant

d’être mis dans le panier thermos pour terminer la cuisson. Ainsi la femme peut vaquer à ses

occupations sans avoir à se préoccuper du feu ou encore réaliser deux plats en même temps. Le

panier ne dégage pas d’odeurs, permet une réduction des émissions de gaz à effet de serre, et

marche aussi bien pour conserver les plats chauds pour le lendemain, garder une eau chaude pour se laver le matin, conserver un poisson au frais pour éviter qu’il ne se gâte…

  Grâce au beau projet Marketing Social des Paniers Thermos en partenariat avec le  Centre de

Recherche Ouest Africain (WARC) financée par l’Ambassade des Etats-Unis , le  produit est

actuellement utilisé par plus de 50 ménages aux Sénégal. Il a   commencé à faire ses succès à Boston grâce à l’appui du West African Research Association (WARA) en la personne de Madame Jennifer Yanco, la Directrice du dit  Centre . Le WARA soutient la production et la diffusion des connaissances sur l’Afrique et de la Diaspora à travers ses bourses de recherche, des conférences et des publications, et à travers les nombreux programmes dont le siège est au centre de recherche de WARA/ WARC à Dakar au Sénégal.

    La  phase de test  continue avec plus de 6 associations de femmes pour pouvoir  le commercialiser à un niveau  optimal avec une vraie diversité d’utilisation.

     Le Réseau Sen Panier Thermos est en train de développer un fort entrepreneuriat féminin au

Sénégal. Les femmes sont formées, elles participent à la création d’un marché sur place et

s’organisent pour à terme pouvoir l’ouvrir, avec une sérieuse option  d’intégration

d’exportation du produit .

    Le  résultat est plus que satisfaisant : grâce à ARADES, ses femmes étaient depuis des années sensibilisées au développement de projets à portée sociétale, elles n’avaient besoin que d’une formation et ce sont maintenant de redoutables commerciales qui s’occupent elles-mêmes de diffuser les informations sur leur produit.

Lire